Château de Loyat et musée de la résistance

À partir de 40,00

Destination : Loyat et Saint-Marcel

Dimanche 19 mars

 

 

Description

La réservation s’effectue en ligne ou par téléphone au 07 82 82 82 63.
Le reste du paiement se réalisera à bord du véhicule en espèce ou par chèque.

 

Château de Loyat

Visite guidée par le propriétaire

Témoin vivant de l’histoire, le château de Loyat a traversé 300 ans en gardant ses caractéristiques de grande maison noble du XVIIIe siècle. Il nous renseigne sur l’organisation sociale de cette époque en nous plongeant dans l’art de vivre de la fin du Grand-Siècle.

Le château est construit entre 1718 et 1734 par l’architecte Olivier Delourme (1660-1729) pour René-Charles de Coëtlogon (1673-1734), vicomte de Loyat, en lieu et place d’un manoir menaçant ruine qu’il avait reçu en héritage à la mort de son père en 1704.

Aujourd’hui, le château reste bien conservé dans son esprit d’origine. L’organisation du parc est restée résolument classique et l’on devine encore très bien les grands espaces qui le composaient au XVIIIe. C’est la cohérence et l’ampleur de cet ensemble qui lui donnent sa valeur esthétique et culturelle. ​​

Le château de Loyat est un monument privé. Il est classé aux monuments historiques depuis le 8 août 1945.​

Musée de la résistance

Saint-Marcel, dans les Landes de Lanvaux, a abrité le plus grand maquis breton, où s’est déroulé le 18 Juin 1944, un combat mémorable de l’histoire de la France et de la Bretagne.

Avant même que les alliés débarquent en Normandie, les parachutistes de la France Libre étaient largués sur la Bretagne, et dans les jours qui suivirent à Saint-Marcel où se rassemblaient 2500 Bretons.
Ces faits d’armes de la Résistance en Bretagne, l’une des premières régions de France reconnue pour son héroïsme et ses sacrifices, méritent d’être reconnus, expliqués, commémorés et préservés à jamais.

Le musée vous plongera dans l’Histoire de la Seconde Guerre mondiale. Visite libre du musée.

18 juin 1944 : quatre ans exactement après l’appel lancé depuis Londres par le général de Gaulle, la bataille de Saint-Marcel s’engage. 150 parachutistes SAS de la France Libre et 2000 Résistants bretons tiennent en échec des troupes allemandes aguerries.

Implanté sur les lieux mêmes des combats qui ont marqué les mémoires, le musée de la Résistance en Bretagne a été entièrement modernisé après 20 mois de travaux. Il présente la vie quotidienne d’hommes et de femmes sous l’occupation et l’engagement de ces bretons dans l’armée des Ombres.

Au sein d’une scénographie entièrement renouvelée, ce sont près de1000 objets parmi 12 000 conservés avec soin, qui incarnent et perpétuent cette mémoire.

Les 1000 m² d’exposition s’articuleront autour d’un vaste patio marqué d’une immense de croix de Lorraine. Au fil du parcours, les objets de collection : armes, véhicules, mais aussi tunique et veste de déporté, objets du quotidien… ont été soigneusement choisis pour l’émotion ou l’Histoire qu’ils véhiculent.
Ces objets racontent tous une histoire, celle d’hommes et de femmes entrés en lutte contre les troupes d’occupation, mais surtout contre une idéologie : le nazisme.

Les nombreux contenus interactifs et multimédia et les reconstitutions grandeur nature (rue sous l’occupation, l’intérieur d’un blockhaus…) vous plongent au cœur même de la Seconde Guerre mondiale.

Au moment où les derniers acteurs et témoins de cette époque disparaissent, il nous semble essentiel que l’humain soit au cœur du parcours de votre visite afin de faire perdurer la mémoire.

Reconnu « Musée de France », le musée de la résistance en Bretagne vous promet une visite éducative et émouvante au cœur de l’Histoire.

 

 

 

Retour :

Concarneau-ancienne gare : 18h30
Rosporden :   19h30
Quimper-gare  :      19h

Quimperlé : 18h

 

Est inclus dans le prix de votre excursion :

  • Un chauffeur sympathique
  • Un véhicule confortable et climatisé
  • Une prise en charge et dépose au point de rendez-vous désigné